Natalya Gramolina nous a quittés

En mémoire de Natalya Gramolina

Le 18 octobre 2020 peu avant minuit, nous a quitté Natalya Nikolaevna Gramolina des  suites d’une grave maladie pulmonaire, elle, qui fut la directrice de notre musée et domaine tant aimés pendant tant d’années.

Natalya Nikolaevna portait en elle des racines bien affirmées et une généalogie imposante qui ont façonné sa force de caractère. Sa mère était originaire de Sibérie et s’est éteinte à l’âge de cent ans et son père faisait partie des anciens croyants de l’avant-poste de Rogozh.

Natalya Gramolina a obtenu le diplôme de la Faculté de philologie de MGU en 1964 et ses débuts de carrière professionnelle ont été consacrés aux travaux sur l’histoire de la littérature russe, ainsi qu’à la philologie.

Jusqu’en 1970 elle a travaillé au musée de Tioutchev à Mouranovo et a su être l’assistante irréprochable de l’arrière petit-fils du poète, alors historien et philologue.

En 1970 elle épousa Fiodor Dimitrievitch Polenov, le petit-fils du peintre et déménagea à Polenovo où Fiodor était alors directeur. A partir de ce moment, toute sa vie fut entièrement consacrée à cet endroit unique.

C’est en grande partie grâce à son énergie inépuisable et son dévouement inconditionnel que le musée est devenu tel qu’on le connaît aujourd’hui, à savoir une des perles du monde culturel russe.

Natalya Gramolina alliait à la fois les qualités de l’intelligentsia russe et de l’activisme social, étant membre actif de la direction culturelle de la chambre publique de la Fédération de Russie, ainsi que d’autres communautés culturelles.

C’était une femme merveilleuse, d’une personnalité unique et indomptable qui attirait des personnes de toutes professions et de tous les statuts sociaux, toujours attirées par sa joie de vivre, son humour et son énergie.

Natalya Gramolina faisait partie des gens qui forment le noyau dur de la préservation et du rayonnement du patrimoine national et sa mémoire restera gravée à jamais non seulement au sein de son musée, mais également dans tout le pays.

En effet, ces dizaines d’années passées au sein de Polenovo ont tellement ancré Natalya Gramolina dans cet endroit que son absence ici nous semble impensable. Il nous faudra encore beaucoup de temps pour réaliser qu’elle n’est plus. Cependant, son esprit restera à jamais au musée et elle veillera toujours sur nous.

Qu’elle repose en paix.

Iouri Koublanovski

POLENOVO, 19/10/2020

Menu