Promenade « Les peintres russes à Veules-les-Roses » – 14 points d’arrêt – 19 tableaux

La maison d’Alexeï Kharlamov. La Sauvagère (tableau 19)

Tableau 19

Alexeï Harlamov. Félia Litvine avec un grand chapeau à plumes, 1908, huile sur toile, 155x115 cm, Bibliothèque-musée de l’Opéra de Paris.

Grâce à l’acte notarial de vente retrouvé par un habitant de Veules dans les Archives, nous savons précisément que cette maison –La Sauvagère– fut achetée par Alexeï Kharlamov en 1893.

Alexeï Kharlamov (1840–1925) partagea, depuis 1870, sa vie entre Paris et Veules, où il acheta la villa La Sauvagère en 1893. Disciple de Léon Bonnat, portraitiste en vogue, Kharlamov arrive en 1869 en France et y reste toute sa vie. Ami de l’écrivain Ivan Tourgueniev et des Viardot, il fut le deuxième président de l’Association d’entraide et de bienfaisance des artistes russes à Paris à la mort de Bogolioubov, qu’il remplaça. Cette Association fut créée à Paris à l’initiative de Bogolioubov et de Tourgueniev en 1877. À la mort de Harlamov, la fameuse soprano russe Félia Litvine (1860–1936) fut son unique héritière. Félia Litvine se produisit sur les scènes de l’Opéra de Paris, de La Scala de Milan, de La Fenice de Venise ; elle fut une wagnérienne célèbre.

Devenant la présidente d’honneur (la dernière) de l’association des artistes russe à Paris, elle poursuivit la tradition des soirées musicales, donnant des concerts au profit des peintres. En 1933, elle publia un livre de souvenirs, Ma vie et mon art. Son portrait par Kharlamov est conservé au musée de l’Opéra de la Ville de Paris. Il existe ses autres portraits par l’artiste.

L’association d’entraide et de bienfaisance des artistes russes à Paris est dissoute dans les années 1920 après le changement politique en Russie.

Menu