Promenade « Les peintres russes à Veules-les-Roses » – 14 points d’arrêt – 19 tableaux

Le moulin des aïeux (tableau 10)


Vassily Polenov. Le Vieux Moulin, Veules, 1874, huile sur toile marouflée sur carton, 29,3x23 cm, Polenovo.

Vassily Polenov est un autre artiste russe, pensionnaire de l’Académie des Beaux-Arts Impériale, qui vient à Veules durant l’été 1874, suivant les conseils d’Alexeï Bogolioubov. Il s’installe dans la maison louée par son ami Ilia Repine en juillet et écrit à sa famille dès son arrivée : « Maintenant, je me trouve en Normandie. J’habite avec Repine dans une petite maison au milieu d’une forêt […] et au bord d’une rivière, rapide et transparente comme le cristal, qui ne coule qu’un kilomètre et demi et fait pourtant travailler trois fabriques et huit moulins […] J’y ai fait plusieurs études. »

Polenov représente ici l’un des plus pittoresques et mieux conservés des moulins de Veules, celui des Aïeux, qui se trouve sur la promenade des Champs-Élysées. C’est un sentier romantique et verdoyant qui longe le fleuve et permet d’admirer les moulins. Ce chemin fut baptisé les Champs-Élysées au XIXe siècle. À cette époque, le Moulin des Aïeux servait à moudre le blé ; il resta en activité jusque dans les 1950 et fut restauré en 2002. Aujourd’hui, il est comme sur le paysage de Polenov, noyé dans la verdure, avec sa roue.

Menu